Marche

Mardi 29 octobre 2019: La Gardiole Ouest

Animateur : Michel BORNAND

Depuis le parking, les murs dentelés de l’Abbaye Saint-Félix-de-Montceau se découpent sur un beau ciel bleu automnal ! Derrière Michel, notre guide, 29 marcheurs partent explorer ce beau massif de la Gardiole pour une promenade de 12 km ! Des montées, des descentes vertigineuses, (350 m de dénivelé), des petits sentiers, des pistes bordés de pins, de chênes verts (yeuses) nous conduisent sur les crêtes. La vue, même voilée, est splendide sur les étangs de Balaruc, Bouzigues et les parcs à huitres, la silhouette du dauphin de Sète. Puis au loin, la mer, et aussi les vignes qui fournissent l’élixir de l Hérault : le muscat de Frontignan- Mireval sur des sols calcaires ( même si le Champagne de Geneviève – sur des sols crayeux- lui fait concurrence !) et moins pittoresque : la raffinerie de Frontignan-la Peyrade !

L’abbaye de Montceau
Dressée au cœur d’un écrin de verdure aux senteurs de pins, de lavandes, de thym et de romarins, surplombant la plaine de Gigean et le bassin de Thau, cette magnifique abbaye du onzième siècle est un véritable trésor historique. Déjà très prospère vers l’an 1000, elle fut occupée par des religieuses qui y développèrent les terres, des troupeaux, des moulins, des vignes. Au15ème siècle, elle fut pillée et incendiée. Depuis 1970, l’abbaye est restaurée par l’Association Sauvegarde de l’ Abbaye : on peut y admirer l’abbatiale gothique et sa rosace, la chapelle romane du11ème siècle, le funérarium ainsi que de nombreuses salles.

Le Massif de la Gardiole
Ce massif qui borde la Méditerranée constitue l’une des dernières séries de plis crées lors du Jurassique d’où le sol constitué de calcaire jurassique ( calcaire coquillé )période s’étendant de moins 201 millions d’années à moins 145 millions d’années !! Le massif s’étale sur 18 km entre Montpellier et l’étang de Thau pour une largeur de 3 ou 4 km ; le point culminant 250 m . Des vestiges préhistoriques et néolithiques y sont présents ainsi qu’une occupation romaine et gallo-romaine. Le massif de la Gardiole a été classé Zone naturelle d’intérêt écologique, floristique et faunistique et pour nous : un lieu mystérieux de découvertes ! ( sources internet)

Merci Michel pour cette marche sportive dans ce beau massif : le soleil couchant nous a même tiré sa révérence !

Andrée MAURIN

Diaporama: Jean-Marie BONNET

Laisser un commentaire