Randonnée

Séjour randonnée dans le Haut-Quercy

Du vendredi 21 au mardi  25  juin  2019
Animateur: Michel BEYNET
 
Vendredi 21 juin: Gouffre de Padirac
Nous sommes 25 volontaires pour le Quercy. Le temps est incertain, orages et chaleur annoncés. Nous arrivons à Padirac : Jean Luc où est ton pique-nique ? Nous découvrons ce gouffre mondialement connu: une cavité naturelle de 35m de diamètre et 103m de profondeur: c’est grandiose. Nous descendons et remontons les marches à pied (c’est évident pour des randonneurs) et découvrons en barque cette grotte fantastique. Puis nous visitons Carennac : un des plus beaux villages de France. Beaucoup de charme avec ses maisons des XVe et XVIe siècle, ses bâtiments bien restaurés, son château des doyens.
Nous arrivons au château des Termes à Saint-Denis-les-Martel. Un magnifique lieu de vie en pleine campagne. La piscine est particulièrement appréciée, ainsi que le boulodrome, sans oublier le trampoline (que de fous rires sur ce trampoline !) Ce 21 juin est jour de fête de la musique. Nous filons sur Martel (en laissant 2 pauvres malheureuses sur le parking par manque de place dans les voitures). Des airs de musique sous la halle du village où Christian subit l’affront de sa vie ! Nous ne nous attardons pas : demain une longue journée nous attend!
Francette POHL
 
Samedi 22 juin: Rocamadour

Pour les premiers pas de ce séjour dans le Haut Quercy, les 25 randonneurs  se sont retrouvés sur le parking du Château de Rocamadour. Du belvédère, nous avons pris la traditionnelle photo de groupe et du haut de la falaise nous avons eu la double vision de la beauté du site de Rocamadour et de ce qui nous attend tout en bas dans la vallée de l’Alzou. La rando fut très agréable, marchant le plus souvent à couvert au milieu de la verdure des bords de l’Alzou. Nous avons vu beaucoup de vestiges de moulin qui fleurissaient dans la vallée et qui ont été abandonnés au début du XXème siècle. Après 20 km de marche, il fallait bien s’attaquer aux 216 marches (hautes les marches !) pour atteindre le sanctuaire et ses chapelles, la plus célèbre étant celle dédiée à la Vierge Noire. Les plus curieux auront découvert la chapelle de l’Ovalie, lieu de recueillement du monde du rugby. Enfin, les jambes un peu lourdes, il restait à gravir les 14 stations du Chemin de Croix pour revenir au parking. N’ayant pas assez souffert, 2 pénitentes sont redescendues au sanctuaire, histoire de remonter quelques marches et refaire le Chemin de Croix. Quels péchés avaient-elles commis ? Dieu seul le sait. Belle journée dans des conditions météo idéales … mais les pensées sont déjà vers les prochaines journées avec la canicule annoncée.
Jacques GROSSE

Dimanche 23 juin: Collonges-la-Rouge
Sur le pied de guerre dès 8 h, nous voilà partis en convoi vers un parking “malin et gratuit ” sous Collonges-la-Rouge; suivi d’un cheminement à pied d’environ 21 km et 650 m de dénivelé à travers une campagne superbe avec de beaux manoirs quercynois remarquablement entretenus et fleuris, de belles maisons avec leurs tours carrées et leurs pigeonniers, de belles fermes bien rangées sans “tôles ondulées” et sans désordre de matériel comme souvent! Des vergers de noyers, beaucoup d’arbres fruitiers de toutes variétés  et même des bananiers! Quelques belles chapelles nous offrent même, pour 2€, un son et lumière . Nous grimpons ensuite vers Turenne et son imposant château sous lequel nous pique-niquons; dire que le vicomte de Turenne s’est ruiné au jeu alors qu’il régnait sur 100 000 habitants face au Roi de France! Puis nous filons vers Collonges-la-Rouge; une merveille, un décor de cinéma, plein les yeux de ces pierres rouges comme nos “ruffes” du Salagou; difficile de résumer la beauté de ce village inventeur du label ” Plus Beau Village de France ” qui a vu naitre notre Bibi national , Maurice Biraud . Tout ” esbaudis ” nous nous remettons autour d’une boisson sous une treille plutôt que de ” chiner ” dans la brocante dominicale .

Retour au château des Termes pour un bain bien mérité à la piscine remplie de ” seniors ” , suivi d’un apéritif “major” ….devant ma chambre !…Une superbe journée
Christian ROUX

Lundi 24 juin: Autoire
Maintenant bien rodés, nous partons à 8h pour rejoindre Autoiresitué à une trentaine de kilomètres de notre château, pour une randonnée d’environ 20km et 600 de dénivelé (en fonction des gps!) Une promenade paisible vers le premier objectif de la journée: le château de Castelnau-Bretenoux2 . Sur place nous avons une longue pause pour visiter l’église, pour prendre un petit en-cas et affronter la suite du programme. En effet le deuxième objectif est la visite de Loubressac3 perché sur un piton rocheux (328m) une autre longue pause pour reposer les organismes et les rafraichir(?) avec des glaces! avant d’attaquer le troisième objectif : le château des Anglais, appelé également château fort de la Roque d’Autoire. Remanié pendant plus de 300 ans, ce château accroché à la falaise ne subsiste qu’à l’état de vestige, cette prouesse médiévale est un incontournable d’Autoire et mérite une petite visite. Enfin un dernier effort à fournir pour atteindre le quatrième et avant-dernier objectif: la plus belle et plus haute cascade du département. Belle et impressionnante, cette majestueuse chute d’eau de plus de 30 m est protégée au titre des sites classés. Photos prises et bains de pieds effectués, le dernier objectif; rejoindre rapidement Autoire et trouver un débit de boissons. Ce qui fut fait, mais hélas, les deux bars-restaurants étaient fermés le lundi! Cependant une commerçante qui ouvrait sa boutique de souvenirs vendait aussi des boissons fraiches…C’est ainsi que 25 randonneurs se sont “posés” autour de la fontaine du village soit avec une boisson soit avec une glace, avant de rejoindre le parking.

De retour au Château, le traditionnel barbotage dans la piscine sera suivi par une démonstration de découpe de canard, d’un apéritif offert par la propriétaire du gîte et pour finir avec un excellent dîner “terroir”. Après le dîner, comme tous les soirs, autour du trampoline résonnaient les rires et les couinements!

1: Autoire est un charmant village situé dans un cirque naturel, où rien ne dénote, ni les habitations ni la nature. Il  occupe un site exceptionnel et respire la sérénité.Toits pentus aux tuiles sombres, façades blondes à colombages ou à encorbellements, tourelles et pigeonniers, manoirs, châteaux et gentilhommières. Autrefois lieu de villégiature apprécié des notables de Saint-Céré, le village fut surnommé le “Petit Versailles”.
2: Le château, situé sur le territoire de la commune de Prudhomat, dans le département du Lot, est la forteresse médiévale la plus imposante du Quercy.Conçu pour résister aux assauts des guerres médiévales, il s’adapte aux progrès de l’artillerie aux XVe et XVIe siècle. Dévasté par un incendie en 1851, Castelnau renaît grâce à Jean Mouliérat, ténor de l’Opéra Comique. Entre 1896 et 1932, il restaure et installe une importante collection de meubles et d’objets d’art pour rendre au château l’âme des époques traversées.
3: 
Loubressac est installé à la pointe du causse, surplombant trois vallées, la Dordogne, la Cère et la Bave, le panorama exceptionnel permet d’admirer les châteaux de Castelnau, de Montal et les Tours de Saint-Laurent. Le village charme le visiteur avec ses belles maisons médiévales aux pierres ocre et tuiles brunes, ses ruelles aux balcons, escaliers et courettes agréablement fleuris, son église et son château. .

René POHL

Mardi 25 juin: Saint-Sozy
Pour clôturer ce beau séjour entre Lot et Corrèze, une petite randonnée pour économiser les organismes déjà éprouvés par une forte chaleur estivale ainsi que l’énergie des chauffeurs(ses) avant de prendre la route du retour. Nous partons de Saint-Sozy au bord de la Dordogne et les premiers kilomètres sont tranquilles, mais nous entrons vite dans une forêt où le chemin devient très abrupt pour une montée de près de 180 mètres de dénivelé.  Nous prenons malgré tout le temps entre deux respirations de profiter de ce bois dense et de la beauté des arbres couverts d’une épaisse couche de mousses et de lichens. Ce sera la seule véritable difficulté de cette balade d’un peu plus de 6 kilomètres… Une fois en haut nous sommes vite récompensés par une vue panoramique sur la Dordogne de toute beauté depuis la table d’orientation du Roc de Coulon qui domine la falaise que nous venons de gravir. Puis une descente tranquille jusqu’au village de Blanzaguet, pour ensuite aborder un petit chemin à flanc de falaise le long de la Dordogne où nous découvrons des cavernes naturelles creusées dans la falaise qui furent longtemps habitées par les hommes depuis parait-il la préhistoire. De retour aux voitures, nous avons pique-niqué dans un camping de Saint-Sozy au bord de la Dordogne avec la gentille autorisation de Sophie, la propriétaire du Château des Termes où nous avons séjourné tout ce séjour. Pique-Nique dégusté, c’est le retour vers Saint-Georges-d’Orques après embrassade générale et remerciements à Michel et Marie pour ce très agréable séjour de randonnées.

Jean-Marie BONNET

 
Diaporama: Jacques GROSSE et JJK –  Cliquez sur la photo
En cliquant sur la photo: Vous avez accès aux photos qui seront sur le site de la MàS. – 
En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama. –
Le symbole « 3 points superposés » en haut à droite donne accès à d’autres options  (télécharger etc).
Christian ROUX
Le groupe avec Jacques GROSSE – Christian ROUX

Laisser un commentaire