Séjour : Les Lacs italiens

Verbania (Lac Majeur ) du jeudi 5 au mardi 11 juin 2024

6 juin 2024: Haute Vallée d’Antrona

Pendant le trajet sur des routes sinueuses et étroites nous faisons connaissance avec nos trois guides, Béatrice, Eleana et Marco, pour la durée du séjour.
Notre première randonnée en Italie commence dans le hameau de Madonna. Nous empruntons un ancien chemin muletier autrefois utilisé pour relier la basse vallée d’Ossola à la Suisse. Ce sentier historique traverse des paysages pittoresques et nous offre une véritable immersion dans la nature et le patrimoine local. Notre parcours nous mène à travers de charmants hameaux en pierre, où le temps semble s’être arrêté. Nous découvrons des chapelles et des oratoires témoignant de la foi des anciens habitants, ainsi que des prés cultivés qui ajoutent une touche de verdure et de sérénité au décor. À mesure que nous avançons, le sentier s’ouvre sur les majestueuses montagnes qui dominent le début de la vallée. La beauté sauvage et intacte de ces paysages est une source d’émerveillement pour les randonneurs.

En chemin, nous apercevons les vestiges d’un important éboulement de terre qui a détruit l’ancien village d’Antronapiana en 1642. Ce site chargé d’histoire nous rappelle la puissance des forces naturelles et l’impact qu’elles peuvent avoir sur les communautés humaines.
Nous arrivons enfin au Lac d’Antrona, lac naturel créé le 27 juillet 1642 par un glissement de terrain aux proportions énormes (12 millions de m3) qui s’est détaché du versant gauche de la vallée (sommet de la Cima di Pozzuoli). Le parcours présente un tronçon équipé de passerelles suspendues qui permettent de passer derrière la merveilleuse cascade du rio Sajont.
Après une pause déjeuner bien méritée au bord du lac, tous les groupes repartent vers le village de Madonna, célèbre pour son sanctuaire dédié à la Vierge Marie. Ce lieu de pèlerinage est empreint de sérénité et de beauté spirituelle. Les fresques du sanctuaire sont tout simplement magnifiques.
Après une journée riche en découvertes et en émotions, nous retournons à l’hôtel pour un repos bien mérité, où nous attend un pot d’accueil.

7 juin 2024 : Les Îles Borromées

Après une mini croisière sur le lac, débarquement situé sur l’île Bella pour visiter le Palais Borromeo. joyau architectural et historique des Îles Borromées. Construit au XVIIe siècle par la famille Borromeo, ce palais somptueux est un exemple remarquable de l’architecture baroque italienne qui se distingue par ses vastes salons richement décorés. Chaque pièce est ornée de fresques, de stucs élaborés, de lustres en cristal et de meubles d’époque. Les murs sont tapissés de tableaux et de tapisseries précieuses, créant une atmosphère opulente et raffinée. Les salons les plus remarquables incluent :
. Le Salon Napoléon : Ce salon tire son nom de la visite de Napoléon Bonaparte et de Joséphine en 1797. Il est orné de portraits et de décorations évoquant cette époque.
. La Galerie des Tableaux : Une collection impressionnante de peintures de maîtres italiens, flamands et hollandais y est exposée.
. La Salle de Bal : Un espace majestueux conçu pour des réceptions et des danses, avec des miroirs et des lustres somptueux.
.Le Musée : Le Palais abrite également un musée où sont exposés divers objets d’art et artefacts historiques appartenant à la famille Borromeo. On peut y voir des armures, des sculptures, des porcelaines rares et des curiosités rapportées de voyages à travers le monde.
Les Jardins : Les jardins du Palais Borromeo sont parmi les plus beaux d’Italie. Conçus à la manière d’un jardin à l’italienne, ils s’étendent en terrasses successives jusqu’au lac, offrant une vue imprenable sur le paysage environnant. Les jardins sont ornés de statues, de fontaines, de parterres de fleurs et de plantes exotiques.
Les points forts des jardins :
. Le Théâtre des Écuries : Une structure baroque avec des statues allégoriques et des fontaines.
. La Terrasse de l’Amphithéâtre : Un espace surélevé offrant une vue panoramique sur le lac et les montagnes.
. Les Jardins Suspendus : Des parterres fleuris en terrasses, riches en plantes exotiques et en fleurs rares.

Après la visite, nous embarquons pour l’île des Pêcheurs pour le déjeuner dans un excellent restaurant.
L’après-midi, visite de l’île des Pêcheurs, également connue sous le nom d’Isola dei Pescatori, est la seule des Îles Borromées à être habitée toute l’année. Contrairement à ses voisines plus opulentes, l’île des Pêcheurs conserve un charme authentique et pittoresque caractérisé par son village de pêcheurs traditionnel.
L’île des Pêcheurs est un véritable havre de paix avec ses ruelles étroites et sinueuses, ses maisons de pêcheurs aux façades colorées et ses balcons fleuris. L’architecture y est simple mais pleine de caractère, reflétant la vie traditionnelle des pêcheurs qui ont habité ces lieux depuis des siècles.
. Déambulation dans le Village : se perdre dans les ruelles du village est une expérience en soi. Les petites boutiques d’artisanat, les étals de souvenirs et les galeries d’art offrent un aperçu de l’artisanat local et de la culture régionale.
. L’Église San Vittore : cette charmante église, dédiée à Saint Victor, est un incontournable. Elle date du XIe siècle et présente des éléments architecturaux d’intérêt, notamment un beau campanile et des fresques anciennes.
. Le Marché : régulièrement, un petit marché s’installe sur l’île, où l’on peut acheter des produits locaux, des poissons frais et des spécialités régionales.
Visiter l’île des Pêcheurs, c’est plonger dans l’histoire et les traditions d’un village de pêcheurs qui a su préserver son authenticité.

Cliquer sur la photo

Le lac Majeur

8 juin 2024 : Le Monte Todum

Départ de Miazzina sur une courte marche le long d’une route asphaltée jusqu’au début du sentier principal. La montée commence abruptement à travers une forêt de feuillus et de petits alpages, où le sentier s’élève rapidement, offrant déjà de magnifiques vues sur les environs parsemés de belles maisons restaurées.
L’ascension se poursuit de manière régulière à mesure que nous pénétrons dans le Parc National de Val Grande, une zone sauvage et préservée renommée pour sa beauté naturelle et sa biodiversité. Enfin, depuis le sommet du Monte Todum (à 1280 mètres d’altitude), nous savourons un déjeuner en contemplant un panorama exceptionnel sur ce parc national de 15 000 hectares. Le retour à Miazzina se fait à travers un bois d’épicéas et de bouleaux, complétant ainsi une randonnée qui allie la splendeur naturelle des Alpes italiennes, des vues panoramiques sur le Lac Majeur et une immersion totale dans le paysage préservé du Parc National de Val Grande.

9 juin 2024 : Lac d’Orta

La randonnée commence à Armeno, où l’on peut admirer une belle église romane ornée de fresques datant des XIVe et XVe siècle. Le parcours se poursuit à travers des villages pittoresques de campagne, des bois de feuillus, des petites rivières et des ponts romains. Les marcheurs expérimentés peuvent choisir de prolonger leur itinéraire en empruntant un sentier différent. Ce chemin permet de découvrir de charmants villages bien entretenus et bien décorés et mène à Orta San Giulio, une ville riche en histoire avec ses anciennes maisons en pierre, ses passages secrets et ses cafés animés sur une belle place au bord du lac. La randonnée se prolonge jusqu’au Mont Sacré d’Orta, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parcours dévotionnel dédié à la vie de Saint François d’Assise est une véritable œuvre d’art, composée de 20 chapelles abritant 376 statues grandeur nature en terre. Un petit temps libre permet de visiter ou de se désaltérer dans un centre de village très animé. Le retour au bus se fait en longeant le lac permettant ainsi de découvrir de nouvelles « cartes postales »

10 juin 2024 : les gouffres d’Uriezzo

Pour notre groupe, départ de Croveo en direction de Baceno, avec pour objectif la découverte de son église romane du XIe siècle, un joyau incontournable de cette excursion. Majestueusement perchée sur un promontoire rocheux, l’église paroissiale, classée monument national, domine les Gorges de Silogno et offre une vue imprenable au cœur de Baceno. C’est là où convergent trois vallées : Antigorio et Formazza à droite, et Devero à gauche.
L’importance de Baceno a grandi au XIIIe siècle, entraînant des travaux d’agrandissement de cette église romane, comme en témoigne un document de 1039. À l’intérieur, des fresques exceptionnelles, dont un Ecce Homo datant de 1509, et des tableaux magnifiques tels que la Crucifixion et le Dragon de l’Apocalypse de 1542, raviront les amateurs d’art sacré.
La montée au village de Crego offre à tous les groupes une halte déjeuner à son oratoire, entouré de 48 colonnes. Après cette pause, nous reprenons notre sortie vers la Gorge et les falaises de Balmafredda, en empruntant un ancien chemin muletier médiéval taillé dans la pierre. Nous descendons ensuite vers les fascinantes marmites des Géants avant d’atteindre le gouffre de Santa Lucia et son oratoire du XVIIe siècle, niché dans un cadre enchanteur.
Les trois groupes réunis continuent vers le spectaculaire Gouffre d’Uriezzo, un témoignage saisissant de la puissance érosive des glaciers qui recouvraient autrefois la vallée d’Ossola, façonnant les rivières Toce et Devero. Ce phénomène naturel impressionnant invite à la contemplation et à la réflexion sur les forces de la nature.

Pour conclure cette journée riche en découvertes, nous visitons des boutiques solidaires locales, où les marcheurs ont pu déguster des glaces artisanales, qui ont rencontré un franc succès. Cette sortie couronne magnifiquement notre séjour en Italie, offrant une parfaite combinaison de patrimoine historique et de splendeur naturelle.

Ce séjour a été une expérience réussie et mémorable que j’ai le plaisir de partager une dernière fois.
Texte et vidéo : René P

Cliquer sur la photo pour voir très beau reportage photos de Jean-Paul L

 

8 Juin : La journée avec Béatrice par  Elisabeth B du 3° groupe

Pendant que certains se faisaient les mollets vers le Monte Todun, Béatrice emmenait un petit groupe pour une marche de Suna à Cavandone . Un chemin muletier surplombant le Lac Majeur, nous fit « grimper » doucement   nos 300 m de dénivelé.
Après un petit arrêt à l’église du Bon Remède (Chiesa del Buon Rimedio) , avec vue panoramique sur le Lac Majeur , nous avons atteint le joli village médiéval de Cavandone .
Une visite du céramiste local s’imposait ! (Certaines ont fait des achats !)
Notre boucle terminée (environ 8 km), nous avons pris notre pique-nique au bord du lac Majeur, à l’abri de quelques gouttes de pluie.
Puis, direction l’embarcadère pour une mini croisière jusqu’aux Jardins de la Villa Taranto .
C’est le capitaine écossais Neil Mac Eacharn, passionné de botanique, qui créa ce parc, après avoir acquis la villa en 1931, dans le but précis de créer un jardin d’acclimatation pour plantes rares et exotiques sur les rives du Lac Majeur.
Réussite totale !
Devant l’intérêt de son auditoire, Béatrice nous a offert 2h30 (au lieu d’1H30 prévue initialement) de déambulation magique dans ce parc de 16 ha, parcouru par 7 km d’allées. Nous avons eu un cours de botanique passionnant.

Aujourd’hui le patrimoine botanique des jardins de Villa Taranto est énorme : il comprend environ 1.000 plantes exotiques (Ah, le nénuphar tropical géant, originaire d’Amérique du Sud », Victoria cruziana » !!) et environ 20.000 variétés et espèces dont certaines très rares.

Merci Béatrice !!!

Un conseil pour celles et ceux qui voudraient y venir ou revenir, prévoir cette visite en avril/mai, au moment de la floraison des azalées, rhododendrons, camélias …Une merveille !

Cliquer sur la photo

 

 

Une réflexion au sujet de « Séjour : Les Lacs italiens »

Laisser un commentaire