Randonnée

Dimanche 14 juin 2020 : Avène – Peyreguille

Animateur : Michel BEYNET

Voilà un dimanche encore bien sportif ! Moi je fais confiance, Michel annonce P2T2, donc je m’attends à quelques montées et descentes cela va de soi. Le lieu s’y prête encaissé entre différentes montagnes très boisées, il faut rentrer dans cette jungle de châtaigniers, de buis encore dépouillés, de ronces, parfois enjamber des ruisselets, sauter sur des pierres pour passer un gué. Le chemin se veut reposant souple arboré ou pierreux, glissant…. Et pour finir quand nous arrivons à Avène et que l’on croit être à deux pas des voitures il y a….une nouvelle grimpette qui m’a un moment désespérée mais que j’ai vaincue 🥵
C’était une belle randonnée, variée sous une très bonne météo et avec un groupe toujours aussi prévenant et convivial.

Merci Michel et ses assesseurs.

Annita CHABALIER

Mémorable rando d’une presque fin de saison pas comme les autres : P2T2 avait annoncé notre animateur ! Oui mais un P2T2 exigeant pour les 13 marcheurs. Environ 15 km, ça : pas de problème mais certains GPS ont indiqué des chiffres de dénivelé cumulé avoisinant les 1500 mètres…. Mais quels beaux paysages dans cette vallée de l’Orb. Une très sympathique pause-repas sur la jolie place de Truscas et une vue superbe le petit village d’Avène au retour.

Merci Michel !

Mireille QUINTANE

Il fallait bien que l’avant-dernière randonnée de la saison soit à la hauteur des impatiences de nos guiboles déconfinées : elle le fut pour les 13 participant(e)s sans Judas dont beaucoup découvraient la beauté des Monts d’Orb, au-delà de Lunas. La route d’accès, longeant le cours sinueux de l’Orb, nous offrait un avant-goût du spectacle avant d’accéder au point de départ dans le domaine thermal d’Avène, fier de ses bâtiments d’avant-garde et de ses vastes pelouses impeccables qui doivent certainement être tondues tous les jours, peut-être même plusieurs fois par jour (je commence à comprendre le prix invraisemblable des petits pots de crème qu’affectionnent nos compagnes !).
Michel nous avait prévenu : c’est une randonnée qui se mérite, à commencer par une montée à l’ombre bienfaitrice des châtaigniers vers le col des Aubières et Costubague, un premier promontoire  à 618 mètres et sa vue circulaire, suivie de la descente sur le village du Coural, sa placette et sa fontaine d’eau fraîche parfaites pour déjeuner confortablement. Les créations pâtissières du jour et les bouteilles débouchées nous invitaient à une sieste réparatrice, mais en guise de promenade digestive, nous avons à nouveau affronté les courbes de niveau à l’assaut du sommet de Peyreguille à 700 mètres, cheminant parmi les bouquets de bruyères en fleurs et dominant les monts environnants entièrement boisés.
Il ne restait plus qu’à redescendre, remonter puis redescendre jusqu’au vieux village d’Avène délimité par un méandre de l’Orb dont nous avons parcouru et admiré les ruelles et passages sous les arcs.

Un grand merci à Michel qui nous a concocté cette superbe randonnée qui totalise environ 15 kilomètres et 920 mètres de dénivelé, mais aucun GPS ne donnait le même chiffre.

PatricK ZURLINDEN

Reportage photo: RPL

– Cliquez sur la photo
– En cliquant sur la photo: Vous avez accès aux photos qui seront sur le site de la MàS.
– En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama. 
– Le symbole « 3 points superposés » en haut à droite donne accès à d’autres options  (télécharger etc)

Laisser un commentaire