Marche

Mardi 10 mars 2020 : L’aqueduc de Castries

Animateur : Alain HERBET

Pour étancher notre soif de nature et de savoirs, Alain HERBET n’a pas trouvé mieux qu’un aqueduc, celui de Castries.Parodiant un chanteur et comédien très connu, je ne vous parlerai pas :
– du petit Versailles du Languedoc, le château de Castries et son jardin à la française, que nous avons aperçu et qui, bientôt, réouvrira ses portes au public.
– du général Christian de la Croix de Castries qui commanda le camp retranché de Dien Bien Phu en 1954.
– ni de la prononciation du nom de cette illustre famille : kastr, castres; le i ne se prononcerait pas.
– ni de la résurgence, la source de Fontgrand, grande fontaine, qui alimentait l’aqueduc et la rivière la Cadoule, à distance de notre itinéraire.
– ni du nombre de marcheurs et de la distance parcourue.
et encore moins du chat de la voisine, cette chanson d’Yves Montand.
Mais alors, de quoi nous parleras-tu ?
Eh ! bien, de l’aqueduc conçu par Pierre-Paul Riquet au XVII e siècle, l’architecte du canal du Midi, et qui amenait l’eau nécessaire au parc du château dessiné par Le Nôtre, le jardinier du roi Louis XIV ; un ouvrage de 6822 m. adapté à la topologie du terrain, une succession d’arcs en plein cintre, une partie souterraine et une déclivité de 3 m.
De cette magnifique et vaste pinède que nous avons traversée, de ce bois de chênes truffiers, de ces champs d’un vert tendre, prometteurs de belles récoltes de céréales.Des vestiges du pont des Tourilles sur la Cadoule et dont il ne reste qu’une arche de pierre.
Et avant de nous en retourner, la Capelette de Castries ; un soir de violent orage, un jeune couple et son bébé, trouva refuge dans une capitelle. Pour remercier Dieu et la Vierge Marie, ils en firent une chapelle et la surélevèrent d’un dôme, un lieu de recueillement, témoignage de cette foi qui permit d’ériger tant de chefs d’œuvre. L’intérieur de la chapelle est très austère, la niche de la Vierge est vide (à la suite de son assomption ?) et l’humour de certains marcheurs nous a montré que l’esprit sain n’était pas toujours au rendez-vous.
Quant à nous, remercions Alain de nous avoir offert ce magnifique parcours.

Yves CAHN

Photos : Yves CAHN et Christian  ROUX

 

3 réflexions au sujet de « Mardi 10 mars 2020 : L’aqueduc de Castries »

  1. Merci Yves pour ton résumé car il faut avouer que parfois on n’écoute pas toujours d’une oreille pas très attentive les commentaires de nos guides…. merci Alain pour cette superbe marche et Christian et Yves pour les belles photos.

Laisser un commentaire