Marche

Jeudi 5 septembre 2019 : Saint-Vincent-de-Barbeyrargues

Animateur: Michel BONNET
Photos:  Jean-Marie BONNET

Ce jeudi 5 septembre2019, reprise des marches après la trêve de 2 mois caniculaires.
 Nous sommes 25 (accueil de Christine, une nouvelle à la marche seulement, car habituellement elle participe à la nordique) Départ de  Saint-Vincent-de -Barbeyrargues. C’est  la première fois que je rentre  dans ce village de 700 habitants, qui se situe du côté de Prades-le-Lez et Assas . Cet ancien village médiéval est entouré de bois et de garrigues, trois ruisseaux à sec, le traversent. Les chemins empruntés sous le soleil sont caillouteux, comme d’habitude, il y a quelques pentes, des bordures de ronces où les mûres sèchent, le barrage sur le Rieucoulon est à sec lui aussi (difficile de dire dans quel sens il coule). Heureusement il fait un peu de vent, car l’ombre des sous-bois est bien mince !

Nous longeons des enclos où  paissent des vaches camarguaises toutes noires, puis des chevaux et des ânes.
À Assas, nous découvrons un village haut en couleur, le château, belle folie montpelliéraine du 18eme classé monument historique  a été bâti par Jean-Antoine Giral en 1759 sur les anciennes fondations du château féodal dont il reste une tour et un peu des murs. Dans ce château privé se déroulent des concerts. L’église romane Saint-Martial est elle aussi classée 11-12eme siècle.
Les belles maisons vigneronnes des villages nous rappellent que ce secteur est situé dans la dénomination géographique des grès de Montpellier, il s’inscrit dans les AOC  du Languedoc, nous passons devant plusieurs domaines viticoles.
Nous avons marché un peu plus de 11 km à l’allure de débutants et passé un bel après-midi.
Merci Michel pour cette première et très bientôt.

Annita C
PS
Il est bon de rappeler que dans la trousse de secours, on peut avoir des pansements pour ampoules..Mais qu’il est impératif d’avoir des chaussettes dans de bonnes chaussures de marche !

 

Laisser un commentaire